MACS IMPERATOR

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

nl103

Un pavé dans la vitrine !
Lire l’excellent article de SudOuest sur l’explosion des projets de centres commerciaux: par exemple Atlantisud …….. lire
Lire l’étude commandée par la CCI des Landes sur le commerce dans les Landes…….. lire
NOTRE COMMENTAIRE
L’études’intéresse à l’ensemble du département des Landes. Nous nous intéresserons uniquement aux projets commerciaux qui nous concernent et particulièrement à ceux de MACS.
Relevons tout d’abord que La structure commerciale actuelle est en adéquation avec la population de notre territoire, les besoins sont bien bien couverts, le taux de fuite de clientèle est faible: il se porte plutôt vers l’e-commerce qui connaît un grand développement.
D’ici 2015, si l’on prend en compte l’évolution démographique et en tenant compte toujours de la progression de l’e-commerce, l’évolution théorique du marché est très faible, de l’ordre de 9 000 m² maximum pour le territoire de MACS.
Y prévoir 80 000 m² de commerces qui s’additionnent aux 36 800 m² des trois projets de Dax, aux 64 500 m² du Seignanx, et au 55 000 m² de Bayonne (soit au total 236 300 m²) relève de l’aliénation mentale !
L’impact destructif de tous ces projets sur le commerce existant représente la destruction de 1 000 à 1 300 emplois. (-265 à -345 M € de CA)
Chaque promoteur disant: « mon projet est le seul, les autres ne se feront pas » ce qui est une bonne façon de fermer les yeux et de pratiquer la fuite en avant.
Le Président de la CCI des Landes a dit que l’on était en présence d’une bulle immobilière, avec toutes les conséquences que cela implique.
Le village de marques: utopie sur une superficie démesurée On part du principe des magasins d’usines et d’une expérience dans la région troyenne pour proposer la création d’un lieu convivial où les marques écoulent
leurs invendus: mais les usines ne sont pas là et les marques écoulent
maintenant leurs invendus grâce à internet.
Qu’en pense le Président de MACS ?
LePrésident de MACS fait fi de toutes ses observations et véritable “Macs Imperator” ne s’attarde pas à ces ballivernes. Il ne connaît que les études qu’il a commandées (mais c’est nous qui payons) et considère que la CCI a le droit de s’amuser mais que cela ne le concerne pas ! Certes nous n’avons pas été habitués à lire des études commandées par MACS présentant une qualité équivalente.
Suicidons-nous dans la joie

MACS
IMPERATOR en Conseil

Le Vice Président
aux finances s’est ému au cours de la séance sur des commentaires
erronés formulé sur sa présentation audio-visuelle
de la comparaison de la charge fiscale de MACS par rapport au reste de
la France.

Rappelons lui qu’il n’a fait sa comparaison que sur la taxe professionnelle
mais qu’il a faux sur toutes les autres taxes….revoir
le tableau comparatif

A
une question s’étonnant que MACS propose des travaux à domicile
et de jardinage, le Député Maire de Capbreton s’est égaré
dans une étrange diatribe contre le statut d’auto-entrepreneur
dans un raccourci difficile à comprendre. Pour le tranquiliser
nous lui donnons la réponse de Monsieur Novelli, initiateur de
ce statut. Lire
la réponse

Le budget
de MACS:

Le budget ayant été adopté lors du dernier Conseil
on connaît maintenant la situation de Macs pour 2010, et la pression
fiscale.

Lire
les comparaisons et évolutions 2009 - 2010

Déficit
de Aygueblue : 1 863 000 €

MACS INITIATIVES se réunira le jeudi 15 avril 2010 , de 17 à
19 heures au bar Tabac de la Mairie à SAUBION. Vous pouvez y participer.
Lors des précédentes réunions des adhérents et sympathisants
sont venus à notre rencontre. Si vous vous posez des questions sur MACS
et ses projets et sur vos impôts locaux n’hésitez pas à
venir en débattre avec nous .






  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »